A pour Auriverde : sur la plage abandonnée, caipirinha et strings ficelle. La mer, la fête et les travlos… Le Brésil quoi. Sinon pour la traduction, “auriverde” veut dire “or et vert”, comme les couleurs du Brésil. Ça t’en bouche deux coins, n’est-ce pas ?

B pour Bernardo : nous ne parlons pas du serviteur sourd-muet de Don Diego de la Vega, mais bel et bien du fils d’Elinton Andrade qui au vu de l’image (Ooooh la belle image), ne doit pas être loin de la demi-décennie. Jean naît l’alarme à l’œil.

C pour Coupe de la Ligue : il l’a dit lui même, la Coupe de la Ligue “c’est un peu ma Coupe du Monde à moi”. Soit il est naïf, soit Deschamps est un maître en terme de persuasion. Toujours est-il que le Brésilien a joué un rôle prépondérant dans la conquête de ce trophée en mousse. Titularisé contre Saint-Etienne en huitièmes, entré à la mi-temps contre Lille en quarts puis une nouvelle fois titularisé contre Toulouse en demis, Elinton a connu là le plus grand moment de sa carrière. Joan Hartock est vert de jalousie.

D pour Deschamps : de blé. Provenance de sa tignasse de fausse blonde rothenienne.

E pour Elinton : c’est son prénom en fait. De rien.

F pour Forain : malgré le fait qu’il soit généralement remplaçant du remplaçant, Elinton a la patate… la patate de forain. “J’arrive tête de Roumain, zguegue de poulain”, disait-il lors de son départ de Bucarest pour Marseille en 2009.

G pour Gennaro : prénom de beau gosse rital qui exhibe fièrement sa barbe de trois jours et son col en v rose finement taillé sur sa superbe toison de poils façon Tony Montana. Malgré tout, Bracigliano, lui, reste un loser. Pila no cu.

H pour Hallelujah : parce qu’avec Andrade dans les buts, même la Bonne Mère ne suffira pas pour sauver Marseille.

I pour Inutile : pourquoi Andrade au juste ?

J pour Jubilé : demain soir contre le Bayern Munich, Elinton aura le droit à un jubilé cinq étoiles pour ce qui sera vraisemblablement son dernier match avec l’OM. Adeus.

K pour Krrrkrrkrrr : son produit par un supporter du Bayern qui rigole en voyant la feuille de match.

L pour LOLCats : parce que les gardiens de but sont souvent comparés à des félins lorsqu’ils bondissent sur leur ligne de but. Petite compil’ pour l’entracte.

M pour Mandanda : homme de grand cœur qui grâce à sa sortie volontairement hasardeuse permet à un handicapé de réaliser son rêve : jouer un quart de finale de Ligue des Champions.

N pour Nkoulou : le nombre de buts qu’Elinton prendra contre le Bayern dépend uniquement de la forme de ce sur-homme.

O pour “Oh qu’est-ce qu’il est drôle cet abécédaire” :

P pour Parade : parce qu’il semblait improbable de tomber un jour sur un tel montage vidéo.

Q pour Quatre : comme le nombre de matchs qu’il aura disputé en Coupe d’Europe après celui contre les Munichois.

R pour Rapid : le Rapid Bucarest, club dans lequel Elinton était titulaire entre 2007 et 2009 (oui c’est possible). Il a même eu Alexandru Ionita comme coéquipier. Et ça, c’est la très grande classe.

S pour Sauvage : sans doute frustré de passer sa vie à cirer le banc, Andrade calme régulièrement ses nerfs sur sa femme en rentrant de l’entrainement. Monsieur aurait même brisé un ordinateur et laissé des marques sur les murs de sa demeure sous l’énervement. Placé en garde à vue en septembre dernier il reconnait finalement les faits. L’OM c’est “Le Bon, Labrune et Les Truands”. Mais on ne sait pas vraiment qui est le bon.

T pour Tarzan : à gauche : Tarzan. A droite : Tarzan.

U pour “U MAD BRO?” : comme la question que j’aimerais poser à Elinton Andrade après lui avoir fait lire cet abécédaire.

V pour Vasco da Gama : club avec lequel il n’a joué que quatre matchs en 2005. Et puis, Andrade est un sacré explorateur lui aussi : Brésil, Italie, Roumanie et France.

W pour Wati-B : alias le nouveau surnom de Bracigliano. Même s’il n’est pas trop casquette, Andrade et Deschamps lui l’ont mise à l’envers. En plus, déconcentré il était dès qu’ils se sont téma.

X pour xexexe : représentation phonétique des éternuements de Jérémy Morel lorsque celui-ci se fait enrhumer par un attaquant adverse. Le gamin est allergique parait-il.

Y pour … : crise financière oblige, le i grec n’est désormais plus une lettre de l’alphabet. Les Grecs pourraient donc maintenant passer directement du triple X au triple Z. Bon débarras.

Z pour Zico : c’est avec le Centro de Futebol Zico do Rio (CFZ), club fondé en 1996 par le mythique Zico, qu’Elinton fait ses premiers pas en tant que footballeur professionnel. Il y restera quatre ans, de 1998 à 2002.

SUR LE MÊME THÈME

Une réponse

  1. joao andrade says:

    e ai primo depois de passar tudo como eu te disse na sua xegada agora voce a cordor se voce tivesse mim escutado tal veis nao passaria por isso morze e paulo ceza frnadao foi diferente deixa esses atrasa lado fora de sua casa pois eles mesmo tentaro mim derubalo mais eu sor como voce nao caiu eu escorego e estou muito bem e vou tocra a manha e voce vai jogar como titular e dai em diante e sol alegria como diz voce vai com tudo e nesa estrada nao tem fim e sor suseco voce vai ser o melhor goleiro brasileiro do olipique de marseille e da franca e vai renova contrato com om pois quem esta dizendo so eu com a forca dos orixas por mais 3 anos como eu disse na minha casa quando voce xegou e depois sumiu.agora deixa esses e essa atrasa lado de fora vamos vencer jontos como 2 primos e com a forca dos orixas. meu telefone e o mesmo 06-77-96-30-68 ANDRADE E UM NOME DE FAMILHA DE REI E SERA DEIXE FALAR OS IVEJOSS E FRACASADOS.TA TODOS AMARADO NO PE DO CABOCO.DEUS TE ABENCOI.E VITORIA NA VIDA .

Leave a Reply